Penseur, auteur et philosophe qui eut un rayonnement bien au delà du Montenegro, Petar II Petrovic Njegos (prince-évêque de 1830 à 1851) est un résumé à lui seul de la complexité de l'histoire du Montenegro.

Son célèbre ouvrage Gorski Vijenac (« La Couronne des montagnes ») qui retrace le combat du peuple du Montenegro contre les Turcs est au fil du temps devenu un ouvrage de référence pour tout un pays.

 

Antiquité

C'est entre le VIIe et le IVe siècle av. J.-C que les Celtes puis les grecques s'établirent sur la côte du Montenegro dans les environs de Budva.

La légende raconte que la ville de Budva a été fondée par Cadmos, un héros Grec également fondateur de Thèbes. Ce serait du nom des bœufs traînant le char d'Harmonie et de Cadmos vers l'Illyrie que viendrait l'origine du mot 'Budva' (Bouthoè à l'époque).

 

Dès le IIIe siècle av. J.-C, un royaume illyrien apparait au Montenegro avec pour capitale Skadar.

Montenegro Antiquité

 

Moyen Age

Puis vint la domination Romaine vers 168 après J.-C. De cette époque reste les traces de la barrière défensive qui se situait au niveau de Budva

A partir de 395, le Montenegro fut rattaché à l'Empire romain d'Orient et de multiples invasions ravagèrent le pays au Ve et VIe siècles.

C'est surtout à l'époque 'Vénitienne' de 1420 à 1797 que Budva commence son développement. Appelée Budua , la ville fait partie de l'Albanie vénitienne et est fortifiée par d'imposants murs pour contrer les attaques (dont ottomanes).

Selon divers témoignages, on y parle à l'époque probablement l'Italien. Cette période est aussi un des passages les plus sombres de l'histoire du pays avec notamment 'les vêpres Montenegrines' -1702- qui correspondent à la tentative d'extermination de toutes les populations musulmanes du Montenegro (principalement des Albanais et des Turcs).

 

Dans les années suivantes, très agitées, Budva connut une succession de plusieurs de ces pays souverains : Autriche, France et Russie.

 

Montenegro christ vierge

 

Les temps modernes

En 1852, Danilo II (1851-1860) repoussa les attaques ottomanes et en 1859 une commission internationale délimita les frontières du Montenegro. Il faudra cependant attendre 1878 et plusieurs défaites turques pour que ces derniers reconnaissent l’indépendance et les frontières du Montenegro (congrès de Berlin)

Durant cette longue période, Budva reste partie intégrante de l'Empire d'Autriche.

En 1918, après la Première Guerre mondiale, Budva rejoint le Royaume de Yougoslavie.

 Njegos Montenegro

 

La Yougoslavie

famille-montenegro.png

Impliquée durant la Seconde Guerre mondiale dans la lutte contre le fascisme, la ville de Budva est sous occupation Italienne puis Allemande entre 1941 et 1944. Budva est libérée du joug nazi le 22 novembre 1944.

Elle est alors intégrée à la Yougoslavie et constitue une des 6 républiques fédérées de la République fédérale populaire de Yougoslavie à l’époque communiste du pays.

En 1963 sous le règne Tito, elle intègre la République fédérale socialiste de Yougoslavie. Cette Yougoslavie de Tito a la particularité de maintenir une politique de neutralité et de ne pas être membre du pacte de Varsovie. La Yougoslavie participa notamment à la création du Mouvement des non-alignés.

 

Le 15 avril 1979, le Montenegro et donc Budva furent secoués par un tremblement de terre qui dévasta une grande partie de la vieille ville.

 drapeau-montenegro-budva-middle.jpg

Suite à la guerre civile et à l'effondrement de la Yougoslavie sous le régime de Milosevic, le Montenegro devient en 2003 l'une des deux républiques de la Communauté d'États Serbie-et-Montenegro,

Suite à un référendum le Montenegro se séparera de la Serbie et mettra fin à sa participation à cette communauté d’états le 3 juin 2006 après sa proclamation d'indépendance.

 

 

 

Le Montenegro aujourd'hui

 

Superficie totale 13 812 km2
Capitale Podgorica 42° 47′ N 19° 28′ E
Langues officielles Monténégrin. Usage de l'Albanais, Bosniaque, Croate et Serbe.
Fuseau horaire UTC +1
Population totale (2011) 661 8071 hab.
Densité 44,9 hab./km2
Monnaie Euro
Code Pays MNE, ME
Indicatif téléphonique +382
Domaine Internet .me

 

 

Budva aujourd'hui

Budva est le centre administratif de la municipalité de Budva, qui compte 33 localités et inclut:

  • Bečići
  • Blizikuće
  • Boreti
  • Brajići
  • Brda
  • Budva
  • Buljarica
  • Čami Do
  • Čelobrdo
  • Čučuke
  • Drobnići
  • Đenaši
  • Ilino Brdo
  • Kaluderac
  • Katun Reževići
  • Krstac
  • Kuljače
  • Lapčići
  • Markovići
  • Novoselje
  • Petrovac na Moru
  • Pobori

 

 

 

  • Podbabac
  • Podostrog
  • Pržno
  • Prijevor
  • Rađenovići
  • Rijeka Reževići
  • Sveti Stefan
  • Stanišići
  • Tudorovići
  • Viti Do
  • Žukovica

Mer et cote montenegro